Collectif Faubourg132




 

Sur invitation de la Communauté d’Agglomération du Boulonnais, Faubourg 132 mène une recherche action autour de l’élaboration collective de projets en lien avec le territoire, son patrimoine ainsi que les compétences et expertises de chaque structure partenaire.
De décembre 2018 à avril 2019, nous allons construire différents projets avec différentes structures, l’idée étant d’imaginer des actions valorisant les savoir-faire et compétences de ces structures et faisant écho dans certains cas au territoire et à son histoire.

La Recherche Action se compose de deux phases
Session Immersion _ du 3 au 21 décembre 2018
Durant 3 semaines, nous parcourons le territoire boulonnais et découvrons les acteurs qui le font vivre (artisans, entreprises, structures culturelles, sociales et pédagogiques, associations, etc.).

Sessions Action _ du 7 au 25 janvier _ du 25 février au 15 mars _ du 8 au 26 avril
Durant 3 sessions de 3 semaines, nous lançons les actions dans chaque structure partenaire.

 



Session Action du 25 février au 15 mars

 

Résidence à l’Ecole Municipale d’Art du boulonnais

A cette occasion, nous transformons l’espace d’exposition de l’EMA en laboratoire de recherches et d’expérimentation autour des procédés de transformation des matériaux du littoral.

 

4ème atelier au Lycée Professeur Clerc d’Outreau

 

À l’École d’Art de Boulogne-sur-Mer,
on continue nos recherches : expérimentations et transformations des ressources du littoral.

2ème atelier à l’école Lombard de Isques

Après une collecte d’objets échoués sur la plage, place au laboratoire d’analyse : les élèves des classes CE1-CE2 et CM1-CM2 on étudié les objets sous toutes leurs coutures ! Observation à la loupe, touché, odeur, couleur, texture, volume, dimensions, etc.

 

Atelier conception à la médiathèque de Saint-Etienne au Mont

Avec les usagers de la médiathèque et les enfants du centre de loisir, nous avons pensé, dessiné et maquetté nos idées de structures d’échanges de livres rêvées !

 

1er atelier avec le CHRS Côte d’Opale,
à la Maison du projet du quartier du Chemin Vert

Après une première rencontre durant laquelle nous avons présenté Faubourg 132 et discuté des besoins des participants en termes de mobilier nous commençons à concrétiser les choses. On dessine et on réalise une maquette pour préciser ce qu’on fabriquera ensemble.

 

3ème atelier à l’école Lombard de Isques
Après avoir analysé leur déchet, chacun imagine à présent comment le transformer. Les élèves considèrent alors le rebut comme une ressource pour fabriquer, créer et inventer quelque chose, il s’agit de valoriser une chose altérée. Chacun dessine puis commence à concrétiser les choses : on coupe, on colle, on assemble, etc.

 

À l’École d’Art de Boulogne-sur-Mer,
travail photographique des élèves de Jean-Philippe Martin autour de nos recherches.

 

À l’École d’Art de Boulogne-sur-Mer,
atelier Moulage à l’aveugle avec les élèves de Julie Brianti autour de nos recherches. On leur propose de mouler une forme dans du sable humidifiée, puis de couler du plâtre dans la contre-forme réalisée. Durant le temps de prise, les élèves dessinent ce qu’ils imaginent avoir sculpter, puis ils démoulent.

Restitution de notre résidence à l’École d’Art de Boulogne-sur-Mer



Session Action du 7 au 25 janvier

 

25/01

1ère rencontre à l’École Lombard

Aujourd’hui on rencontre les classes de CE1 à CM2 de l’École. On leur présente d’abord les différentes projets que mène Faubourg 132. Précisément le travail de recherche autour de la revalorisation (Bric, Recyclab, Superpapier et Zéro Chute) car le travail que nous allons fair ensemble sera axé sur l’analyse et le détournement de déchets trouvés sur la plage.

En effet, lors du ramassage de déchets prévus avec l’association Rivages Propres fin janvier, les enfants auront deux missions : 
> nettoyer la plage
> sélectionner et conserver 3 à 4 déchets.

 

Lors des ateliers, nous allons proposer aux enfants d’analyser les déchets qu’ils auront choisi, il est important de connaître cette matière pour mieux la valoriser.
Ils auront ainsi accès à 8 laboratoires qui feront appel à leur sens (excepté le goût bien sûr) :
> Labo frottage (on prend les empreintes) → les caractéristiques visuelles et le relief
> Labo 3 sens : →  bandage d’yeux et toucher, odeur et bruit
> Labo taille (pied à coulisses + contourage) → prise de dimensions
> Labo forme et volume →  modelage d’argile → on reproduit l’objet ou un détail
> Labo loupe → détail caractéristiques physiques → on décrit les signes distinctifs 
> Labo couleurs → représentation couleurs
> Labo histoire et mémoire → à quoi et à qui servait cet objet ?
> Labo photo → le portrait de l’objet

Après cette phase d’analyse, de découverte et d’appréhension de la chose récupérée, les enfants pourront imaginer comment la revaloriser. En feront-ils un élément graphique ? un pochoir ? une partie de hamac ? un vêtement ? un bijou ?
Affaire à suivre.

 

3ème atelier au Lycée Professeur Clerc d’Outreau

On continue le travail de conception des quatre projets de détournement de voitures. Chaque équipe réfléchit à présent à la formalisation et commence les maquettes. Première étape, on plie et colle la structure de base (une voiture en carton).

Chaque équipe pourra ensuite habiller et modifier le véhicule selon les besoins de son projet.

19/01/2019

1ère séance à la Médiathèque de Saint-Etienne-au-Mont

Avec les usagers de la médiathèque et le centre d’accueil de loisirs, nous travaillerons à la création d’une boîte à livre, inspirée des savoir-faire traditionnels locaux.


18/01/2019

Lycée professionnel Professeur Clerc – Détournement d’une voiture en espace convivial dans le lycée – Séance 2

2ème séance avec les élèves de Frédéric Adamsky, professeur d’arts appliqués au lycée Clerc.

Les projets se dessinent, s’affinent, on imagine ensemble les aménagements nécessaires à leur projet de transformation de voiture. Les projets retenus sont :

  • la voiture-gaming, une voiture dans laquelle on pourra s’installer pour jouer aux jeux vidéo. Le pare-brise avant est transformé en écran. On a prévu des rangements spécifiques pour la console et les jeux vidéos. Les sièges sont confortables, les vitres obscurcies pour une meilleure vision de l’écran et on ajoute des lumières à l’intérieur qui pourront être allumées si besoin. Reste à définir : comment positionner au mieux l’écran (ou les écrans) et les sièges pour que 4 personnes puissent jouer en même temps.
  • La voiture-simulateur est un dispositif d’entraînement à la conduite, qui pourra être utile avant de passer son permis. Là encore, le pare-brise est transformé en écran. Une spécificité : le système est prévu pour deux utilisateurs simultanés pour le côté ludique. Ceci implique qu’un conducteur est assis à gauche, l’autre à droite, sur le siège passager. Il s’agit donc d’un dispositif d’apprentissage de la conduite française (à gauche) et anglaise (à droite). L’aménagement intérieur et l’aspect extérieur de la voiture joueront sur cette dualité.
  • La voiture pause-déj. Ce troisième groupe a imaginé transformer une voiture en un espace convivial où l’on pourrait se retrouver et manger pendant les pauses. Les objectifs : se retrouver à plusieurs, discuter, être face-à-face ou en ronde, s’attabler, etc. Pour cela, il a fallu agrandir l’espace de l’habitacle. La voiture sera donc coupée en 4 quarts, qui seront écartés puis reliés par des bancs. On place une table au centre. On réfléchit encore à la nécessité d’abriter et donc de prolonger la toiture des morceaux de voiture pour constituer une sorte de préau, ou bien de mettre un parasol au milieu de la table.
  • La city-car. Inspirée des city-stades, la city-car est une voiture qui permet d’exercer une activité sportive au sein de l’établissement scolaire. Le sport le plus pratiqué chez les élèves du lycée étant le foot, c’est sur cette activité que le groupe a choisi de se centrer. La voiture, coupée en deux dans sa longueur constituera deux cages, disposées de part et d’autre du terrain. Nous avons également pensé à faire des lignes de zones, des protections sur le bord du terrain pour éviter que le ballon n’en sorte ainsi que des assises pour des spectateurs.

18/01/2019

Après-midi initiation au recyclage papier avec Amélie Cazin, professeure à l’École Municipale d’Art de Boulogne.


Collège Jean Moulin – Le Portel / Conception de dispositifs Homme-Animal

Séance 2 – 15/01/2018

1/ Synthèse séance précédente
On fait le point sur ce qui a été fait et observé la semaine dernière.

2/ Définition des pôles de travail
On définit ensemble les “Quoi/action/informations” selon les pôles.
> la mare, un espace de convivialité
traverser, observer (outils pédagogiques), contourner, aménager le sol (recouvrir la boue), utiliser cet espace-outil comme support pédagogique (en classe).
> 1 espace de convivialité (jardin potager – “palier” du haut)
abriter, s’asseoir, se réunir, lire, discuter
> la relation Homme/animal
regarder, s’allonger, communiquer, parcours, s’asseoir, connaître les animaux (panneaux avec leurs noms, fiche identité, etc.), observatoire (observer sans être vu)
> le soin des animaux
nourrir, laver, donner à boire, caresser, jouer avec, tondre, éclairer (pas de lumière dans la bergerie), pain de la cantine donné aux moutons.
> la production animale
les oeufs, les plumes, laine, excréments.
Endroits pour couver, endroits pour être se nicher.

3/ Top départ “qu’est ce qu’on fait”
Réflexion et premiers éléments (scénario – qui quand quoi ou?, textes, dessins, etc.). Mise en forme dans le A3 gabarit afin de favoriser la présentation à la classe. Puis, on commence à définir la forme, les matériaux, etc.

Les équipes et les projets 
Relation Homme animal → 1 équipe
> nourrir + s’asseoir (mangeoir + assises)

 

Prendre soin des animaux → 2 équipes
> jouer (parc d’attractions, parcours avec modules pour Homme (chemins), brebis (plateforme en forme de collines), chats (boîte, tunnel à chats), oies (plateformes)

> abriter et nourrir (préau + mangeoire)

Espace de convivialité → 1 équipe
> s’asseoir et manger (banc 6 personnes + table)

Mare, espace pédagogique
> façonner la mare


Lycée professionnel Professeur Clerc – Détournement d’une voiture en espace convivial dans le lycée

Séance 1 – 11/01/2019

En cinq séances, nous concevrons 1 projet par équipe, qui sera montré lors des portes-ouvertes du lycée sous forme de maquette et d’affiche. Un des projets sera retenu pour être réalisé et installé dans le lycée.

Lors de cette 1ère séance avec les 2ndes pro section mécanique automobile du lycée Clerc, nous définissons les usages, les besoins, les envies et les rêves de transformation autour de cette voiture.

Chaque équipe commence à penser et à dessiner son projet. Revue des idées : voiture-panier de basket, voiture-kebab, voiture immersive pour jeux vidéo, voiture-salon de discussion, voiture-simulateur de conduite, voiture-barbecue, etc.


Collège Jean Moulin – Le Portel / Conception de dispositifs Homme-Animal

Séance 1 – 10/01/2018

Première séance avec les élèves de la 4ème Dali du collège Jean Moulin. Les élèves ont découvert le projet sur lequel ils allaient travailler : la conception d’objets/ mobilier/ dispositifs/ services pour l’espace « moutons-oies » (situé dans le collège). Il s’agira d’imaginer des dispositifs créant du lien hommes-animaux. La séance débute par une identification des problématiques de l’espace, une monstration de différentes références de projets autour de la relation homme/animal, puis une explication sur la méthodologie et les outils à adopter.

Répartis en 5 groupes, différentes missions leur sont confiées :

  • les mesures de l’enclos et son environnement, en vue de réaliser un plan et une maquette de l’espace
  • les mesures des espaces de vie actuels destinés aux moutons et aux oies (bergerie et un abris)
  • un listing des infrastructures et des usages déjà présents sur le terrain (abreuvoirs, réservoirs d’eau, seaux, chemin aménagé jusqu’à la bergerie, un groupe d’élève qui vient nourrir à tour de rôle les animaux, etc.)
  • une identification des différents flux qui animent ce lieu(humains, voiture, animaux, eau, etc.)
  • une étude des modes de vies des oies et des moutons afin d’identifier leurs besoins et les potentiels manques.

Les équipes passent à l’action et chacun mène l’enquête pour réunir l’ensemble des informations.

Dernière étape de cette première séance, chaque équipe vient restituer à l’ensemble de la classe les informations récoltées et les met en commun sur un plan à l’échelle 1/50.

 



 

Session Immersion – du 3 au 21 décembre
Cette période d’immersion est l’occasion de rencontrer l’ensemble des partenaires intéressés par notre démarche. Il s’agit également pour nous de connaître le territoire boulonnais, son patrimoine et les acteurs qui l’activent et le valorisent.
Nous axons nos visites et rencontres autour du patrimoine maritime (saurisserie, pêcheurs, Lycée Maritime, etc.) et le patrimoine artisanal (à la découverte de savoir-faire à la Ciergerie Leroy, à l’imprimerie Graphimer, etc.).

> Rencontre avec Virginie et Enneline à la Villa Huguet (Ville d’art et d’histoire).
Discussion sur le patrimoine boulonnaises, les différents lieux à voir, les associations et personnes à rencontrer. Rendez-vous pris avec Romain Marcé de la saurisserie Marcel Boey pour visiter l’entreprise et découvrir leur savoir-faire.

> Rencontre avec Charline, Sabine et Richard au Collège Jean Moulin (Le Portel).
Discussion autour de notre collaboration, on aborde le fait qu’il y ait des moutons et oies dans le collège. Pourquoi pas imaginer ce qu’il se passe en termes d’aménagements – usages – objets lorsque les Hommes et les animaux cohabitent au sein d’une structure pédagogique tel qu’un collège.

> Détour par la Plage du Portel

> Visite de la saurisserie Marcel Boey avec Romain Marcé.

> Passage par le Quai Nord où des pêcheurs montent un filet de chalutier.

> Visite de la Maison de la Beurière à Boulogne-sur-Mer
Rencontre avec Jean-Pierre Rametz, discussion autour du patrimoine maritime, précisément du quartier des pêcheurs dans lequel se trouve la Maison de la Beurière. On découvre aussi les vêtements traditionnels des pêcheurs et femmes de pêcheurs, notamment le Soleil Boulonnais.

hdr

> Visite de l’entreprise Alprech dans le quartier Capécure. L’entreprise est spécialisée dans le montage de filets de fonds de mer.

> Rencontre avec Pauline Hochart à la Médiathèque de Saint-Étienne-au-Mont.
Discussion autour de notre future collaboration. Pauline aborde le désherbage qui est réalisé chaque année dans la médiathèque. On imagine mettre à disposition des gens les livres qui sont destinés à quitter la médiathèque dans l’espace public, précisément dans le parc qui entoure la médiathèque.

> Quai Nord, Capécure, on cherche la benne dans laquelle sont jetés les filets.

> Rencontre avec Catherine Sagot et Stéphanie d’Haillecourt à l’école primaire Lombard à Isques.
Discussion autour de notre projet commun : autour d’un ramassage de déchets qui se fera en janvier avec l’association Rivages Propres. L’idée étant d’amener les enfants à voir les déchets comme des ressources pour la création de gestes et pièces artistiques. Pour cela, l’idée sera de leur proposer d’analyser de façon sensible (texture, toucher, visuel, couleurs, etc.) un déchet de leur choix.

> Rencontre avec Stéphane et Frédéric au Lycée Professeur Clerc à Outreau.
Visite des ateliers des sections Maintenance Automobile, Carrosserie et Électrotechnique.
Discussion autour de notre projet commun. L’idée de détournement d’une voiture immobilisée, on envisage de proposer aux élèves de seconde Maintenance Automobile de réfléchir à ce que peut devenir une voiture non roulante : un photo-maton, un espace de rencontres, une salle de vidéo-projection, etc.

> Visite des Archives Municipales de Boulogne-sur-Mer.

> Visite du Musée Nausicaa.

> Rencontre à l’École Municipale d’Art de Boulogne-sur-Mer.
Discussion autour de notre projet commun. En immersion durant 3 semaines dans l’école, l’idée est de penser cette présence comme un temps de recherche et de rencontres avec les élèves de l’école.

> Mise en place des premiers ateliers et calage du planning des sessions d’action.

> Rencontre avec Mr Dilly à la Chambre des métiers et de l’artisanat.

> Première rencontre avec les élèves du Collège Jean Moulin, Le Portel.
Présentation du collectif et repérage du lieu où se trouve les moutons et les oies.

> Rencontre avec le Centre d’Hébergement et de Réinsertion Sociale de Boulogne-sur-Mer à la Maison du Projet.
Discussion autour de notre projet commun. On envisage de proposer aux participants de réaliser un mobilier pour leur futur logement. Visite de l’atelier bois et de la salle d’activités.

> Visite du Lycée Maritime de Boulogne-sur-Mer, rencontre avec Jean-Marie Coppin, professeur de ramendage.

Visite de l’imprimerie Graphimer à Boulogne-sur-Mer.