Collectif Faubourg132




Faubourg 132 est un collectif d’artistes et designers fondé en 2011. Nous concevons des projets locaux et responsables, développons des réseaux de partenariats en circuit court, créons des ateliers, événements, des objets et espaces conviviaux, en intégrant le public à leur réalisation.

La dimension humaine et participative est un des piliers sur lesquels repose notre pratique. Nous souhaitons que nos projets soient vecteurs de convivialité, instigateurs de rencontres et d’échanges. Chacun d’entre eux est nourri et rendu réalisable par les partenariats que nous activons, par l’intervention du public que nous intégrons à chaque étape de la création : conception, fabrication et médiation. Nous l’initions par le faire ensemble, en prenant en compte les aptitudes et savoir-faire de chacun, mettant en lumière la capacité de chacun à questionner et modifier son environnement.

Nous partageons les valeurs du développement durable. Cette position se lit dans la manière dont nous construisons nos projets : qu’ils soient sous la forme d’ateliers ou de résidences, il nous est primordial de prendre en compte les différents acteurs du territoire sur lequel nous sommes amenés à travailler. Nous attachons beaucoup d’importance à la création de partenariats locaux tendant vers un véritable réseau de proximité.


Chloé Petitjean Légerot

Son travail se situe à la croisée entre design et performance artistique. Étudiant la gestuelle sous toutes ses formes, elle crée des installations performatives et des objets et espaces contraignants voire autoritaires. Elle travaille également dans les domaines du théâtre et de la danse.

Jason Michel

Ayant une approche pluridisciplinaire, son activité se concentre sur les terrains de la conception et fabrication d’objets, d’œuvres performatives ou de dispositifs numériques interactifs. Concepteur en art et design, il questionne par le biais de sa pratique plastique les potentialités de création et d’interactions offertes par les technologies numériques.

Léa Barbier

Ses domaines de recherche sont la pratique de la réparation, les procédés de revalorisation, les nouveaux modes de production et le prototypage rapide. Son travail se porte de façon générale sur la relation entre individu et objets, sous l’angle affectif, sociologique et technique.


Contactez-nous